Ce site Internet utilise des cookies. En utilisant ce site Internet, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies. Vous pouvez modifier le paramétrage des cookies dans votre navigateur.En savoir plus

Engagés pour la santé et la sécurité des pompiers américains

Au cours des dernières années, alors que les préoccupations et la sensibilisation au cancer professionnel se sont intensifiées, la plupart des services d’incendie reconnaissent que le lieu d’incendie est l’endroit où l'on retrouve la plupart des risques pour la santé et la sécurité des pompiers d’aujourd'hui.

Dräger propose une gamme de produits qui traitent de la santé et de la sécurité pendant toutes les phases d'un incendie – sur tout le lieu de l'incendie et dans le cadre de l’entraînement. Chaque service d’incendie et chaque juridiction sont différents. Les produits et les tactiques de lutte contre les incendies mis en évidence dans ce document ne fournissent que quelques suggestions d’utilisation potentielle. Les chefs et capitaines peuvent envisager comment optimiser l'utilisation des ressources Dräger sur le lieu de l’incendie.

Systèmes de formation à la sécurité sur un terrain d'incendie

Chaque terrain d'incendie est une scène de matières dangereuses

Une étude de l’Underwriters Laboratory de 2014 a mis en évidence le changement des matériaux de construction ainsi que des contenus des structures qui conduisent à une combustion plus rapide, à une chaleur plus élevée et avec des sous-produits plus toxiques.

Avec la reconnaissance récente de l'augmentation du nombre de cas de cancer professionnel chez les pompiers, ces éléments se sont combinés pour conduire à une protection accrue des pompiers et à l'instauration de changements difficiles dans la façon dont les pompiers fonctionnent traditionnellement.

Au cœur même du problème, il s’agit de surmonter des comportements courants sur les lieux d’incendie qui sont devenus une pratique acceptée ou des comportements normatifs avant l’augmentation des risques pour la santé au travail chez les pompiers américains et canadiens. L'un des meilleurs exemples est celui de l'équipement sale. Des vêtements de protection et un casque recouverts de traces de suie qui proviennent de la lutte contre le feu sont perçus comme des signes de légitimité ou de crédibilité.

Demandez-nous comment nous pouvons vous aider à garder votre équipe en bonne santé

Amélioration permanente de la protection

Dräger comprend depuis longtemps la nécessité de protéger les hommes et les femmes qui font confiance aux produits Dräger. Dräger s'engage à utiliser les recherches et les découvertes qui voient le jour continuellement et à exploiter ces ressources pour relever les défis de la lutte moderne contre les incendies. Dräger voit son rôle de la manière suivante :

  • Fournir des produits qui améliorent la protection contre les gaz toxiques et les particules cancérigènes sur le lieu d'incendie.
  • Fournir des produits qui informent des dangers sur le lieu d'incendie directement aux chefs des pompiers, au commandement, aux pompiers et aux autres membres du personnel sur site.
  • Fournir des informations exploitables aux services d'incendie ou au commandement des interventions, en appuyant directement les décisions prises sur le terrain d'incendie et en éliminant l'incertitude.
  • Fournir des environnements contrôlés qui permettent la formation des pompiers dans la lutte contre les incendies selon des procédures plus saines et plus sécuritaires.
Protection contre le « duo toxique » sur le lieu d’incendie

Protection contre le « duo toxique » sur le lieu d’incendie

Le monoxyde de carbone (CO) et le cyanure d'hydrogène (HCN) sont deux des gaz de fumée les plus dangereux auxquels les pompiers sont confrontés. On les appelle le « duo toxique » car quand on en trouve un, on trouve généralement l’autre. Bien que chaque gaz soit toxique en soi, leur combinaison est exponentiellement plus dangereuse. En effet, la combinaison des deux gaz forme un asphyxiant chimique qui peut provoquer l’arrêt cardiaque du pompier.

La mesure de chaque gaz par rapport à son seuil individuel ne garantit pas une protection efficace. C'est pourquoi Dräger a créé une nouvelle technologie pour la série de moniteurs multigaz X-am 5000 qui mesure ces gaz par rapport à un seuil combiné. Cela peut vous sauver la vie.

Nettoyage sur site

Le nettoyage initial sur site joue un rôle essentiel dans la réduction des dangers à long terme

Le nettoyage initial sur site (« décontamination grossière ») doit avoir lieu avant de sortir de la zone tiède, tant pendant l'incident lui-même que pendant les processus de révision et d'enquête qui l'accompagnent.

Cette ligne, qui délimite les zones tiède et froide, est connue sous le nom de ligne de décontamination. Elle garantit que le personnel et les équipements exposés à une zone DIVS ont été traités par un nettoyage initial sur place.

En passant de la zone chaude à la zone tiède et enfin, à la zone froide, un couloir de décontamination peut être établi, à la fois pour la consolidation des ressources et la responsabilisation. Il s’agit également d’un bon couloir de transfert pour les victimes retrouvées dans une zone DIVS et susceptibles de nécessiter une évaluation ou une attention médicale.

Nettoyage de la scène d'incendie

Un « vrai » pompier est-il un pompier « sale »?

L'image populaire du pompier couvert de suie après une intervention est devenue une vision iconique d'une personne « forte ». Cependant, en vérité, ce pompier est recouvert de sous-produits toxiques qui peuvent provoquer un cancer des années après l'incident. C'est pourquoi on doit remettre en question le mythe selon lequel un « vrai » pompier est un pompier « sale ».

Les pompiers sont exposés à des éléments cancérigènes de nombreuses façons. Un danger courant est lorsque les pompiers retirent leur APRA trop tôt, avant que l'air ne soit jugé sûr. Cela peut entraîner une exposition directe par inhalation et par exposition cutanée à des gaz toxiques. Pour identifier la présence de substances toxiques et cancérigènes, il est important d'analyser la suppression de l’incendie sur le lieu de l'incident et de s'assurer que les meilleures pratiques sont suivies.

Comment nettoyer un ARI

Le nettoyage, la manipulation et la maintenance en toute sécurité sont essentiels

Une fois les flammes et le feu éteints, les toxines des fumées et de la suie persistent sur la surface de l’équipements de protection individuelle, du masque et de la peau du pompier. L’équipement de protection individuelle doit impérativement être nettoyé et manipulé correctement afin que les toxines potentielles ne se propagent pas à d'autres personnes dans les véhicules de transport, les casernes de pompiers ou leurs maisons. Tout comme la décontamination est le seul moyen d'éliminer les toxines des EPI, prendre une douche immédiatement après l'incident est le seul moyen d'éliminer les toxines de la peau.

On peut dire par conséquent qu'un pompier professionnel n'a pas besoin d'être décrit comme « sale et couvert de suie » – mais plutôt comme quelqu'un qui enfile un EPI propre et suit consciencieusement les méthodes de travail nécessaires pour une manipulation en toute sécurité. C'est comme cela qu'il sauve sa propre vie, ainsi que celle des autres.

Contactez-nous

Contactez-nous Sécurité

Draeger Safety Canada Ltd.

2425 Skymark Ave, Unit 1
Mississauga, ON L4W 4Y6

+1 877-372-4371