Capteurs d’O2

​Dräger vous propose des capteurs d’O2 parfaitement fiables. Le plus important lors de la ventilation artificielle du patient est d’apporter suffisamment d’oxygène à l’organisme. Les capteurs d’oxygène jouent un rôle vital à cet égard puisqu’ils mesurent et surveillent en continu un paramètre essentiel, la teneur en oxygène du gaz respiratoire.

Capteurs d’O2

​Les capteurs d’oxygène jouent un rôle essentiel dans le monitorage des patients ventilés puisqu’ils mesurent et surveillent en continu la teneur en oxygène du gaz respiratoire. L’importance de ce paramètre est illustrée par le nombre de directives et recommandations en vigueur. Les capteurs d’oxygène Dräger répondent aux normes nationales et internationales. Ils sont en outre soumis à une batterie de tests et conçus pour une parfaite compatibilité avec les appareils et systèmes Dräger. C’est indispensable pour minimiser les risques aux patients et aux utilisateurs.

Accessoires d'origine Dräger

​Nos capteurs sont spécialement conçus pour être utilisés avec nos appareils d’anesthésie et de ventilation, et leurs caractéristiques sont complémentaires, d’où une précision, une longévité, une fiabilité et une fonctionnalité optimales. Les accessoires d'origine Dräger vous assurent un niveau de qualité élevé aussi bien en matière d’environnement de travail que d’organisation des tâches.

Les capteurs d’O2 offrent :

  • ​une totale compatibilité avec les dispositifs et appareils Dräger ;
  • des mesures extrêmement précises, une qualité hors-norme et des tests exhaustifs ;
  • la conformité aux normes nationales et internationales.

Capteur d’O2

​Nous avons commercialisé notre premier capteur électrochimique d’O2 en 1977, pour mesurer et surveiller la concentration d’O2 inspiratoire dans les appareils anesthésiques et respiratoires. Depuis lors, plus de 1,6 million* de capteurs ont été fabriqués pour nos clients dans le monde entier. Ce premier modèle de capteur existe toujours (gamme Fabius, Babylog 8000+, Oxydig, etc.). Les capteurs d’O2 possèdent une durée de vie d’au moins 12 mois.

Conception et utilisation :

Les capteurs d’O2 Dräger sont des dispositifs électrochimiques servant à mesurer la pression partielle de l’O2. Ils fonctionnent selon le principe de la cellule galvanique. Le mélange gazeux à surveiller se diffuse dans l’électrolyte liquide du capteur à travers une membrane en plastique. L’électrolyte comporte une électrode de travail (en or) et une contre-électrode (en plomb). L’électrolyte et le matériau des électrodes sont soigneusement sélectionnés de sorte à réduire électrochimiquement l’oxygène à surveiller au niveau de l’électrode de travail :

O2 + 2H2O + 4e- → 4OH

Dans le même temps, la contre-électrode s’oxyde :

2Pb → 2Pb2+ + 4e-

Le courant électrique qui, en conséquence, traverse le capteur est proportionnel à la pression partielle d’O2 dans le mélange gazeux surveillé.

Gamme OxyTrace

​La gamme OxyTrace comprend trois capteurs destinés à des usages différents : l’OxyTrace A avec la plateforme Zeus, l’OxyTrace VE avec la gamme Savina et l’OxyTrace Incu avec le Caleo. Ces capteurs sont dotés des composantes les plus petites, au format XS, qui ne mesurent que 20 mm de diamètre pour une hauteur de 34 mm. La durée de vie des capteurs OxyTrace dépasse les 30 mois. Depuis leur commercialisation en 1999, leur stabilité technique a été largement éprouvée.

Conception et utilisation :

Les capteurs OxyTrace sont des capteurs électrochimiques non consommables destinés à l’oxygène et fonctionnant comme des pompes à oxygène. L’électrolyte comporte une électrode de mesure, une électrode de référence et une contre-électrode. Ces électrodes sont activées électroniquement par un potentiostat de façon à réduire l’oxygène au niveau de l’électrode de mesure :

O2 + 4H+ +4e- → 2H2O

Dans le même temps, l’eau est électrolysée au niveau de la contre-électrode :

2H2O → O2 + 4H+ +4e-

Globalement, l’oxygène arrivant sur l’électrode de mesure du capteur est renvoyé à la contre-électrode, sans modification du capteur. Cela produit un courant électrique, qui en fonction de l’arrivée de gaz, est proportionnel à la concentration en O2 du gaz surveillé.

Capteur d’O2 Oxycell

​Le capteur Oxycell de Dräger appartient à la génération la plus récente. Il est muni des composantes les plus infimes (format XXS) et affiche un temps de réponse très rapide (moins d’une seconde). Ce capteur fonctionne de la même manière que le modèle OxyTrace, à savoir le principe de la pompe à oxygène.

L’intégration de capteurs à O2 Oxycell dans les appareils futurs ou de nouvelle génération, par exemple dans le domaine de la thermothérapie avec l’IncuWarmer Babyleo® TN500 de Dräger, s’inscrit dans une tendance à la miniaturisation et au recours à des capteurs non consommables. Selon nos essais, la durée de vie de ces capteurs est de 24 mois.

Téléchargements

Informations sur le produit : Capteurs d'O2 (PDF)
Informations sur le produit : Capteurs d'O2 (PDF)

Des capteurs d'O2 sur lesquels vous pouvez compter. L'apport d'une quantité suffisante d’oxygène à l'organisme est la contrainte la plus importante à respecter lors de la ventilation artificielle du patient.

Télécharger

Accessory catalogue 2019/2020 fr (not approved for France)
Accessory catalogue 2019/2020 fr (not approved for France)

Télécharger

Dräger Sensors O2 Capsules, classified as UN1814 - Product Safety Information Sheet, en
Dräger Sensors O2 Capsules, classified as UN1814 - Product Safety Information Sheet, en

Télécharger

DrägerSensors (classified as UN2796) Product Safety Information Sheet, en
O2 Sensors - classified as UN1814 Product Safety Information Sheet, en
O2 Sensors (classified as UN 1814) Product Safety Information Sheet, en
Oxytrace Dräger Sensors, classified UN2796, en

Contactez Dräger

Contact Us Image Hospital Products

Dräger Suisse SA

​Waldeggstrasse 30
3097 Liebefeld BE

+41 58 748 74 74