Substances cancérigènes sur le lieu de travail - Substances cancérigènes sur le lieu de travail

Substances cancérigènes sur le lieu de travail

Contactez-nous

Substances cancérigènes sur le lieu de travail

Des études estiment à plus de 700 000 par an le nombre de décès dans le monde dus au cancer professionnel 1,2.

Les coupables sont les agents cancérogènes : diverses substances qui peuvent provoquer un cancer après une exposition. La bonne nouvelle, c'est que la survenance d'un cancer due à de telles substances peut être évitée. Au cours des dernières décennies, les règles de sécurité et les valeurs limites d'exposition aux substances cancérigènes sur le lieu de travail sont devenues de plus en plus strictes. Il s'agit d'un défi croissant pour les entreprises du monde entier. Mais des techniques de mesure précises, une stratégie de mesure avisée et des solutions de protection adaptées contribuent à relever ce défi tout en maîtrisant les coûts. 

Cancérogènes professionnels - le cancer dans le monde

Le cancer professionnel est plus fréquent qu'on ne le pensait

Des études épidémiologiques indiquent que l'exposition professionnelle aux substances cancérigènes est à l'origine de 5,3 à 8,4 % de tous les cancers dans le monde 3. Dans l'UE, plus de 120 000 personnes sont diagnostiquées chaque année avec un cancer causé par une exposition antérieure à des  cancérogènes sur le lieu de travail 4.

les substances cancérigènes sur le lieu de travail

En savoir plus sur les substances cancérigènes au travail

Comment les substances sont-elles classifiées comme cancérigènes? Comment les différents agents chimiques cancérigènes agissent-ils dans le corps humain? Et quelle est l'efficacité de l'abaissement des valeurs limites pour les substances cancérigènes sur le lieu de travail? Ce livret électronique vous fournit un point de départ, en vous introduisant dans le monde des produits chimiques cancérigènes, en vous montrant certains des agents cancérigènes les plus fréquemment utilisés sur le lieu de travail dans l'industrie chimique et en vous donnant un aperçu des différentes méthodes de mesure et des équipements de protection appropriés.

Télécharger le livret

Scénarios d'exposition sur le lieu de travail

Ouverture des clapets et des vannes et raccordement des tuyaux

L'ouverture des clapets, des vannes et des tuyaux de raccordement est l'une des étapes les plus critiques, car des substances cancérigènes dangereuses peuvent être libérées.

Affichage dans les zones dangereuses

Lorsque les salariés doivent vérifier l'affichage des appareils dans des zones dangereuses, ils peuvent être exposés à des substances toxiques ou cancérigènes au-delà des valeurs limites d'exposition professionnelle.

Mesure de la clairance des gaz toxiques cancérigènes

Une augmentation soudaine des gaz toxiques cancérigènes dans les espaces confinés peut mettre les intervenants en danger.

Salle de stockage avec un système fixe de détection de gaz

Les fuites involontaires de substances cancérigènes ne sont jamais exclues dans les entrepôts.

Travailler avec une substance cancérigène dangereuse dans un laboratoire de recherche

Travailler avec une substance cancérigène dangereuse dans les laboratoires de recherche peut entraîner une exposition excessive à court terme.

Le risque d'exposition aux substances cancérigènes

Les agents cancérigènes peuvent pénétrer dans l'organisme par inhalation ou par exposition cutanée et peuvent se propager à différents organes par le biais de la circulation sanguine. Une fois que les substances cancérigènes pénètrent dans l'organisme, elles peuvent endommager ou altérer l'ADN des cellules, leur mode de fonctionnement ou leur capacité de réplication, ce qui peut conduire au cancer. Si tout le monde rencontre des substances cancérigènes dans sa vie quotidienne (comme les rayons UV ou les gaz d'échappement des voitures), l'exposition professionnelle à des agents chimiques cancérigènes représente un risque plus élevé de développer un cancer.  

substances cancérigènes - l'heure tourne

L'heure tourne

Lorsqu'il s'agit de substances cancérigènes chaque seconde d’exposition en moins peut être primordiale pour une vie. Cependant, de nombreuses maladies professionnelles dues à l'exposition à de telles substances ne se manifestent que de longues années après et ne peuvent donc être diagnostiquées que bien plus tard. 


Substances cancérigènes typiques dans l'industrie chimique et pétrochimique

Benzène, oxyde d'éthylène, 1,3-butadiène, acrylonitrile: malgré les progrès techniques, l'utilisation de substances cancérigènes reste indispensable à la fabrication de certains produits. Informez-vous sur les stratégies de mesure et de protection efficaces. 

1,3-Butadiène

Le 1,3-butadiène

Le 1,3-butadiène est un gaz incolore ayant une légère odeur aromatique ou semblable à celle de l'essence. Dans l'industrie chimique, le 1,3-butadiène est principalement utilisé pour fabriquer des produits à base d'huile minérale, du caoutchouc synthétique et d'autres articles en caoutchouc. Comme il est plus lourd que l'air, le 1,3-butadiène s'accumule au niveau du sol. S'il est inhalé à fortes doses, il a un effet narcotique. La présence d’air favorise la formation de composés explosibles.

Acrylonitrile

L'acrylonitrile

L'acrylonitrile est un liquide incolore à l'odeur piquante. Il rentre dans la composition de dissolvant, d'émulsifiant et d'adhésif, mais il est surtout utilisé dans la production de plastiques. L'acrylonitrile est une substance cancérigène aux effets toxiques aigus car elle peut former du cyanure mortel. En contact avec des substances comme le brome, le chlore ou des bases fortes, il y a aussi un risque d'explosion.

Benzène

Le benzène

Le benzène est un liquide incolore qui a une odeur caractéristique. Lorsqu'il est exposé à l'air, il s'évapore rapidement. Les industries chimiques et pharmaceutiques l'utilisent principalement comme solvant et comme matière première ou intermédiaire dans la production de plastiques, de lubrifiants, de caoutchoucs, de médicaments et autres. Le benzène est un composant naturel du pétrole brut et de l'essence. Il s'agit d'un cancérigène dangereux qui est soumis à des seuils très stricts sur le lieu de travail.

Epichlorohydrine

L'épichlorhydrine

L'épichlorhydrine est un liquide incolore et clair qui a une odeur irritante, semblable à celle du chloroforme. Il est utilisé pour fabriquer des résines époxy, des élastomères et de la glycérine synthétique. Il est également utilisé dans la fabrication d'autres produits chimiques, d'insecticides, de revêtements, d'adhésifs, et comme solvant dans l'industrie du caoutchouc. L'épichlorhydrine est un liquide inflammable très volatil. Lorsqu'il est chauffé au-dessus de son point d'éclair, les vapeurs qui s'en dégagent peuvent provoquer des réactions explosives lorsqu'elles sont mélangées à l'air.

Oxyde d'éthylène

L'oxyde d'éthylène

L'oxyde d'éthylène est une substance gazeuse incolore qui sent l'éther à des niveaux de concentrations toxiques. Il est utilisé dans la fabrication d'antigels, de textiles, de solvants, d'adhésifs et de produits pharmaceutiques. L'oxyde d'éthylène est principalement utilisé comme intermédiaire chimique dans la fabrication de l'éthylène glycol. Plus de 40 000 travailleurs dans l'Union européenne ont potentiellement été exposés à l'oxyde d'éthylène. Extrêmement inflammable et chimiquement instable, l'oxyde d'éthylène peut réagir de manière explosive en présence d'une source d'inflammation, même sans oxygène.

Formaldéhyde

Le formaldéhyde

Le formaldéhyde est un gaz, incolore à l'odeur piquante. On le trouve souvent dans des solutions à base d'eau. Le formaldéhyde est utilisé dans la fabrication d'une grande variété de produits chimiques comme les colles, les adhésifs et les produits d'étanchéité pour panneaux de fibres, les produits de revêtement, les polymères et les produits chimiques de laboratoire. Le formaldéhyde est toxique au contact de la peau et peut provoquer de graves brûlures ainsi que des lésions oculaires. Il est toxique s'il est inhalé, peut provoquer le cancer et est soupçonné de provoquer des anomalies génétiques.

Mercure

Le mercure

Le mercure est un liquide brillant et inodore. C'est un élément naturel que l'on trouve dans l'eau, l'air et le sol. Le mercure est contenu dans de nombreux produits tels que les piles, les thermomètres, les interrupteurs électriques, les amalgames dentaires, les produits pharmaceutiques et les lampes. L'OMS considère le mercure comme l'un des dix principaux produits chimiques ou groupes de produits chimiques suscitant le plus de préoccupations en matière de santé publique. En raison de sa toxicité, il doit être manipulé avec une extrême prudence sur le lieu de travail.

Vinyl chloride

Le chlorure de vinyle

Le chlorure de vinyle monomère (CVM) est une substance gazeuse incolore à l'odeur douceâtre. Il est principalement utilisé pour fabriquer des produits en polychlorure de vinyle (PVC) tels que des tuyaux, des fils et des matériaux d'emballage. Le chlorure de vinyle (VC) n'existe pas à l'état naturel et doit être fabriqué industriellement pour ses utilisations commerciales. Le VCM est un gaz extrêmement inflammable, qui forme des mélanges explosifs avec l'air. Il est plus lourd que l'air et chimiquement instable à des températures élevées. L'exposition au chlorure de vinyle présente des risques aigus et chroniques pour la santé.

Cancérigènes courants et COV

Cancérigènes courants sur le lieu de travail

Consultez la brochure sur les produits chimiques cancérigènes courants, notamment le benzène, le formaldéhyde et l'oxyde d'éthylène. Vous y trouverez des informations essentielles et les divers dangers liés à l'utilisation de 8 substances cancérigènes courantes.

Télécharger la brochure

Abaissement des valeurs limites d'exposition pour les substances cancérigènes - un défi croissant

Si les valeurs limites d'exposition professionnelle aux substances cancérigènes courantes sont abaissées, cela a souvent des conséquences importantes pour l'industrie. Les agents chimiques cancérigènes posent des défis particuliers car les entreprises doivent prouver qu’elles respectent les limites d’exposition et conserver les preuves de leur conformité à la réglementation sur le long terme. L'abaissement des valeurs limites d'exposition ont toujours un effet économique pour les industries, car les méthodes de mesure et les appareils précédents ne sont pas toujours adaptés en raison de leur plage de mesure limitée. Des technologies innovantes et un concept d'acceptation des risques aident à gérer ces risques. 

Chaque réduction des valeurs limites d’exposition professionnelle appelle de nouvelles décisions et actions de la part des entreprises, notamment : 

  • la révision des évaluations de danger, des instructions de travail et des certificats d'autorisation
  • le recours à des substances moins dangereuses
  • la réorganisation des lieux de travail
  • la vérification des programmes de prévention en matière de santé au travail
  • la replanification du temps de travail
  • l'ajustement des mécanismes et des procédures de contrôle sur le lieu de travail
  • l'investissement dans de nouveaux appareils de mesure et de nouvelles stratégies
Concept d'acceptation des risques

Réduction des risques pour les substances cancérigènes

Pour certains cancérogènes, il n'existe pas de seuil définissable qui permette d’exclure entièrement tout risque pour la santé dès lors qu’il est respecté. Comme il est souvent impossible d’éviter les activités impliquant du benzène sur le lieu de travail, des mesures de protection spécifiques s'appliquent dans toute l'UE. Le concept de sécurité pour ces lieux de travail est dérivé du concept allemand "d'acceptation du risque", basé sur le principe du feu de signalisation tricolore.  On distingue en effet trois niveaux de risque : élevé (rouge), modéré (jaune) et faible (vert).

Stratégies de mesure des substances cancérigènes connues

Les salariés doivent être protégés le plus efficacement possible contre les substances chimiques cancérigènes et les facteurs de risque de cancer. Pour ce faire, il est possible d'utiliser une stratégie de mesure intelligente et des technologies de mesure précises. La difficulté consiste donc à élaborer une technique de mesure qui puisse être réalisée sur le site. Il faut pour cela des fonctionnalités permettant l’utilisation en zone ATEX, l’utilisation par les analystes de gaz et la possibilité pour l’utilisateur de réaliser des tests simples de bon fonctionnement. 

Stratégie de mesure du benzène
Stratégie de mesure du benzène

La mesure précise du benzène est cruciale pour la sécurité des salariés- ce document présente les meilleures stratégies pour surveiller l'exposition potentielle à cet agent cancérigène commun.

Télécharger le livre blanc

Mesure du butadiène, de l'oxyde d'éthylène et de l'acrylonitrile
Mesure du butadiène, de l'oxyde d'éthylène et de l'acrylonitrile

Découvrez les méthodes les plus efficaces pour détecter, mesurer et surveiller les COV afin de garantir la sécurité des salariés.

Télécharger le livre blanc

Surveillez l'exposition aux substances cancérigènes professionnelles avec le Dräger X-pid® 9000/9500

L'exposition à des substances cancérigènes est un danger à long terme. Les entreprises sont tenues de documenter en détail le travail effectué, le nombre de leurs employés exposés ainsi que les éventuels sous-traitants, et les résultats des mesures. Les enregistrements de tous les niveaux d'exposition individuelle aux substances cancérigènes sur le lieu de travail tout au long de la vie professionnelle d'un employé doivent être documentés. De nouvelles technologies innovantes basées sur le web facilitent toujours plus la gestion des données.

Trouver les bons produits pour mesurer les substances chimiques cancérigènes

Le détecteur de 1 à 7 gaz Dräger X-am® 8000 détecte simultanément les gaz et vapeurs toxiques et inflammables, ainsi que l'oxygène, en mode pompe ou en mode diffusion. Pour les mesures spécifiques de benzène, le X-am 8000 peut être utilisé avec un pré-tube. Le dispositif de mesure sélective des gaz  Dräger X-pid® 9000/9500 est idéal pour les utilisateurs qui mesurent fréquemment des substances cancérigènes dangereuses comme le benzène, le butadiène et d'autres composés organiques volatils (COV), y compris à de très faibles concentrations.

Draeger X-am 8000

Dräger X-am 8000

Draeger X-pid 9000/9500

Dräger X-pid 9000/9500

Détecteur de gaz mobile / portable X-am 3500 contrôlé par un travailleur industriel

Détecteurs de gaz portables

Bien protégé contre les substances cancérigènes

S'il s'avère que l'exposition sur le lieu de travail est inévitable malgré toutes les mesures de précaution prises, le recours à un équipement de protection individuelle (EPI) est alors indispensable  Les vêtements de protection résistant aux produits chimiques empêchent l'absorption de vapeurs et de particules par la peau. Les équipements de protection respiratoire et les filtres protègent les poumons contre les toxines.






Les combinaisons de protection chimique

Choisir la bonne combinaison de protection

10 choses à savoir sur les combinaisons de protection chimique. Choisissez la bonne combinaison de protection contre l'exposition aux agents cancérigènes.

Télécharger le livret électronique

Trouver les bons produits pour se protéger contre les substances cancérigènes

Appareils respiratoires à adduction d'air pur

Appareils respiratoires à ventilation assistée

Masques respiratoires

Masques respiratoires

Combinaisons de protection

Vêtements de protection

Mesure des gaz avec le Dräger X-am® 8000

En savoir plus sur le benzène

Le benzène est l'un des cancérogènes les plus courants dans l'industrie. En savoir plus sur la manière de le manipuler en toute sécurité.

En savoir plus

Nous contacter

Contact us

Dräger France SAS

25, rue Georges Besse
92160 Antony

+33 (0)1 46 11 56 00

References

1 Hämäläinen P, Takala J, Saarela KL. Global estimates of fatal work-related diseases. Am J Ind Med. 2007;50(1):28‐41.
Global Estimates of Occupational Accidents and Work-Related Illnesses 2017

2 Number of deaths by cause. (n.d.). Retrieved 6 May, 2020,
from https://ourworldindata.org/grapher/annual-number-of-deaths-by-cause  

3 Furuya S, Chimed-Ochir O, Takahashi K, David A, Takala J. Global Asbestos Disaster. Int J Environ Res Public Health. 2018;15(5):1000. Published 2018 May 16. doi:10.3390/ijerph15051000 

4 National Institute for Public Health and the Environment. (n.d.). Work-related cancer in the European Union. Retrieved from https://www.rivm.nl/bibliotheek/rapporten/2016-0010.pdf